La duchesse Voyage !

La Duchesse Voyage … Séville !

Place d'Espagne, Séville

¡ Hola Amigos !

Prochainement : Cliquez ici pour le lien vers la page pinterest des photos !

refrain d’une vieille chanson espagnole dit :
« Quien no ha visto Sevilla, no ha visto maravilla »
(Qui n’a pas vu Séville n’a pas vu de merveille)

****

Tout d’abord un peu de chiffres ….

Budget pour 5 adultes en Mars 2016 pendant 3 jours

Pour une fois, contrairement à mes habitudes de louer des appartements, nous avons décidé de profiter d’une promotion du site Travel Bird :

3 nuits à l’Hotel Pasarela **** et vol avec Ryanair au départ de Bruxelles pour 233€/ personne (sur la base d’une chambre triple + une chambre double)

Budget

  • Bus aller/retour aéroport – centre ville : 2 x 4€
  • Repas / glaces … : environ 80€ par personne pour 6 repas
  • Hammam : 33€/personne
  • visites payantes : 18.50€/personne

A noter : de nombreux musées sont gratuits pour les Européens en présentant sa carte d’identité ! sans compter que chaque monument principal est gratuit une journée dans la semaine. Renseignez vous !

Un peu d’histoire

Séville est une des « perles de l’Andalousie » avec Grenade et Cordoue. Traversée par le fleuve Guadalquivir  et dans une région agricole très fertile, Séville est aussi la capitale économique, culturelle et politique de l’Andalousie.

Séville a assisté au passage des civilisations les plus diverses. Fondée par le général Scipion, la ville donna deux empereurs à Rome : Trajan et Hadrien. La longue présence des Musulmans, de l’an 711 à 1248, va marquer la ville à jamais. La fin du califat de Cordoue (XIe) favorise l’apogée du royaume Taifa de Séville, particulièrement sous l’autorité d’Al Mutamid, le roi poète.  Séville jouit de sa plus grande splendeur suite à la découverte de l’Amérique. Au cours des XVIe et XVIIe siècles, son port, parmi les plus importants d’Europe, bénéficiait du monopole sur le commerce outre-mer. L’intense activité commerciale de Séville à cette époque a dessiné une ville aux nombreux palais, maisons nobles, églises et couvents.

Son architecture oscille entre style arabe (décoration mudéjare), temple gothique et l’art de la Renaissance Espagnole.

L’ensemble architectural formé par la cathédrale, l’alcazar et les Archives des Indes, inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, est l’emblème de la ville.

Soumise à un climat méditerranéen, la ville connait de fortes chaleurs en Juillet / Août. Si vous voulez vraiment profiter et vous balader dans les rues, il vaut mieux éviter cette période et privilégier le printemps.

Itinéraire :

Vendredi – Arrivée :

Arrivée en début de soirée à l’aéroport. La ligne de bus de ville (EA) permet de rejoindre le centre ville en 30 min (4€ /personne. Le prix Aller/Retour n’est valable que pour la même journée). Plus d’infos ici. Pour les taxi, comptez 25€ pour 15 minutes de trajet. Arrêt pour nous au Jardin St Sebastien.

Allez diner dans la Calle San Fernando qui longe l’université de Séville et profitez d’une terrasse ! La première de l’année pour nous pauvres lillois, nous avons dégusté un excellent repas chez Christina and Co. (85€ pour 5 personnes avec apéritif suivi d’un plat et de vin.) De bons produits de qualité et un service excellent.

Finissez en allant à l’hôtel EME (Calle Alemanes autour de la Cathédrale) – vue sur la ville en terrasse panoramique.

14159851

Samedi – Jour 1 :

Vu l’emplacement de notre hôtel, nous commençons notre journée par la Plaza de España. Cette place, dont la construction a débuté en 1914 pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929, est un vrai musée à ciel ouvert qui fait largement pensé à Rome.

C’est le Pavillon d’Espagne, accueille le gouvernement autonome d’Andalousie, qui domine la place. Il prend l’aspect d’un imposant hémicycle néo-renaissance de 200 m de long. Une galerie à arcades est ornée de 58 azulejos représentant l’histoire des différentes provinces et villes espagnoles. Le bâtiment est également pourvu de deux tours, hautes de 80 m.

seville-place-espana

Traversez le Parque de Maria Luisa longeant ses fontaines et étangs jusqu’à la Plaza America où vous pouvez y visiter quelques musées gratuits. (musée archéologique ou musée des arts et coutumes)

Ce parc est très agréable avec son odeur délicate de fleur d’oranger que l’on retrouve dans toute la ville. Inutile de traverser la grosse artère Paseo de las delicias pour aller voir le parc qui longe le guadalquivir, celui ci semble presque abandonné… En règle générale le long du fleuve n’est pas très joli. Rien à voir avec Porto par exemple.

c3988adf8a7659419f26e5a7de527da3

Remontez plutôt el Paseo de las delicias vers la Torre del Oro. Nous avons visité cette tour gratuitement le Lundi et franchement je ne conseille pas de payer pour y aller. La vue du haut n’est pas géniale et le petit musée à l’intérieur ne vaut pas le prix.

Nous avons mangé tranquillement dans la Calle Lobo qui fait face à la  Torre del Oro. Dans cette rue vous trouverez des restaurants très typés « touristiques ». Même si on a plutôt bien mangé, celui ci ne restera pas dans nos mémoires… (déjeuner plat + soft pour 5 personne pour 54€).

L’après midi, dirigez vous vers l’immense Cathédrale de Séville. Pour la visiter, vous devrez payer 9€ par personne mais avec le même ticket vous avez accès à la magnifique Iglesia del Salvador un peu plus haut derrière l’hôtel de ville.

e3687e0e54e679d16db69bf5cbfb198f

Allez donc plutôt directement à celle ci pour éviter de faire la queue à la Cathédrale. Vous passerez devant l’Ayuntamiento, Plaza Nueva qui est en fait l’Hôtel de Ville. Celui ci peut être visité à certains moments. Apparemment il faut réserver via internet. Cependant nous avons eu beaucoup de chance car étant dans la période qui précède Pâques, de nombreux bâtiments étaient ouverts à la visite pour que les Sévillans puissent voir les objets sacrés qui seront utilisés lors des processions.

Toujours est il que la Iglesia del Salvador éclipse totalement la Cathédrale. Cette église est magnifique toute en dorures et sculptures. C’est vraiment quelque chose à voir.

Sur la petite place juste devant celle ci, les Samedis après midi dès l’arrivée des beaux jours, des dizaines (voir centaines) de Sévillans « squattent » devant cette église dans une ambiance incroyable. Un peu déroutant mais totalement normal pour eux !

Ensuite aller donc à l’immense Cathédrale gothique Santa María de la Sede de Sevilla et de sa Giralda muni de votre billet « coupe file ». Celle ci est plutôt un musée qu’une Cathédrale et cela se ressent vite. Celle ci n’a pas « d’âme » cependant elle vaut une petite visite que l’on peut tranquillement faire à son rythme.

Finissez votre journée après une petite pause/rafraichissement à l’hôtel en allant vous noyer dans les rues noires de monde à partir de 19/20h – Calle Sierpes / Calle Mendez Nunez / Calle Tetuan. C’est plutôt impressionnant à quel point les gens vivent réellement en soirée et la nuit ! Remontez la Calle Sierpes jusqu’au niveau de la Calle Larana. De là je vous conseille le restaurant le plus typique que nous ayons fait avec des tapas et une sangria géniale le tout dans l’ambiance survoltée traditionnelle de Séville : Patio San Eloy dans la petite ruelle San Eloy. (40€ pour 5 personnes)

Enfin, en remontant vers notre hôtel, nous avons profiter d’une petite pause Luxe en allant au bar du magnifique bar Americano à l’hôtel Alfonso XIII. (66€ pour 5 cocktails dans un cadre incroyable)

Dimanche – Jour 2 :

Dès l’ouverture allez directement au Real Alcazar palais royal créé au 8ème siècle, avec ses magnifiques jardins afin d’éviter la file qui ne manque pas d’arriver dès la fin de la matinée (9.50€/personne)

Profitez de cette matinée dans les jardins qui ont servis de décor à l’une des saison de Games of Thrones. A deux pas sont les archives des Indes qui, avec son entrée gratuite, reste une visite intéressante même si tout est en espagnol.

Continuez sur le patio de los naranjas,  puis perdez vous dans le Barrio de Santa Cruz, empruntez ses ruelles dont celles de la calle Mateos Gago  ou les patios de la Calle Guzmàn el Bueno.

Continuez vers le quartier de l’Alfalfa et arrêtez vous manger des tapas au bar Alfafa. (déjeuner pour 25.40€ à 5). Allez jusqu’au Metropol Parasol, cette œuvre contemporaine assez surprenante sur cette petite place, déguster une bonne glace maison à La Abuela, puis remontez les petites rues vers les muralles en passant par l’Alameda de Hercules. Cette grande place n’est pas particulièrement intéressante en journée, peut être que c’est plus vivant en soirée … Les muralles en soit ne sont pas grandioses mais étant juste à côté de la Iglesia Macarena, et sa fameuse vierge pleureuse, elles valent le détour !

On sent vraiment la passion et le dévouement religieux autour de ses figures marquantes que sont les vierges pleureuses. Deux se battent le cœur des Sévillans  : celle de la  Iglesia Macarena et celle de la Iglesia de Santa Anna de l’autre côté du fleuve.

En remontant vers le centre ville, arrêtez vous à la Casa de Pilatos. L’entrée de ce palais est payante et le style et la décoration ressemblent fortement à l’Alcazar. Enfin, terminez votre journée par un arrêt à l’Hospital de los Venerables (gratuit en fin de journée) avant de profitez d’un bain relaxant de 1h30 dans le magnifique cadre des bains arabes – Aire de Sevilla – construits dans le style d’un palais. (réservation obligatoire – 33€/personne)

Nous n’avons pas pu allez déguster une pâtisserie à la Confiteria la Campana près de la Calle Sierpes. Cependant il s’agirait d’une bonne adresse … Enfin on conseille de se désaltérer au Garlochi sur la calle Boteros. Nous avons jeté un œil dans ce bar au cadre très particulier mais l’ambiance (bar totalement vide à minuit mais nous étions dimanche …)et la fatigue post spa ne nous a pas motivé à nous y arrêter. Petit diner pizza pour 40€ dans la Calle Alfafa.

A noter :

Nous ne savons pas si c’est dû au fait que nous étions dimanche et/ou à 2 semaines de Pâques mais les Sévillans que nous avons croisé dans les ruelles de cette journée n’ont pas eu l’air d’apprécier nos tenues estivales (t shirt – bermudas/shorts). Eux étaient extrêmement bien habillés … 

 

Lundi – Jour 3 :

Remontez le long du fleuve jusqu’à la Torre del Oro (gratuit le lundi) qui ressemble beaucoup à La tour de Belem de Lisbonne, jouait un rôle important dans les défenses de la ville car elle était rattachée à l’Alcazar par des fortifications.

c3988adf8a7659419f26e5a7de527da3

Traversez le Guadalquivir pour aller voir la Iglesia de Santa Anna et sa vierge pleureuse  en faisant un arrêt au Mercado de Triano. Ce marché est très vivant et vous pouvez y manger. Cependant je vous conseille de sortir du marché et d’aller déjeuner au Casa Cuesta sur la Calle Callao juste derrière le marché. (leur jus d’orange frais – avec les oranges du marché – vaut le détour) – déjeuner pour 40€.

Dans la même rue du restaurant, 100m plus haut, arrêtez vous au Ceramicá Santa Ana si vous souhaitez ramener un petit souvenir de Séville. Si vous avez de la chance (il était fermé au moment où nous y étions) allez au Museo Del Castillo De San Jorge pour une visite gratuite qui vous replonge dans les siècles de l’Inquisition.

Enfin, nous avons remonté (à pied c’est long) jusqu’au Monasterio de la Cartuja.
Cependant sachez que ce monastère accueille maintenant le musée d’Art Moderne. L’entrée est payante (moins de 2€) et si vous n’êtes pas prêt à payer, inutile d’aller jusque là. Ce coin semble abandonné même s’ils tentent une reconversion …

Enfin, allez jusqu’aux plus vieilles arènes d’Espagne sur la plaza de torros. C’est gratuit le lundi, donc il faut être à l’ouverture des portes à 15h pour réserver sa place dans la visite guidée (anglais et espagnol) qui aura lieu dans l’après midi toutes les 20 minutes.

En attendant votre tour, allez vous poser et déguster une glace artisanale Heladeria La FiorentinaCalle Zaragoza

Fin de notre city trip Sévillan sous un magnifique soleil … Pour ma première fois en Espagne continentale, je conseille vivement cette jolie ville comme arrêt dans un tour de l’Andalousie.

Voyagez bien !

 

Sites qui m’ont aidé à réaliser ce circuit :

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Duchesse Voyage … Séville ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s