La duchesse Voyage !

La Duchesse Voyage … au Portugal !

Olà! Pour ce premier billet, j’ai choisi de vous emmener en voyage… au Portugal !

Personnellement je trouve que voyager est une source incroyable d’émerveillement et sans avoir besoin d’aller très loin!

Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude d’organiser des « city trips » dans des villes d’Europe en petit groupe restreint (5 personnes). Entre les charters low cost, les auberges de jeunesse et les sites de location d’appartement, il n’est plus si compliqué de trouver de bonnes astuces pour faire rimer voyages et frugalité !

20150722_162238

Ici, je vais vous parler de la semaine de vacances que j’ai passée avec mon mari entre Porto et Lisbonne pour célébrer nos un an de mariage. Petite note « géographique », le Portugal se trouve sur le fuseau de Londres, donc n’oubliez pas d’en prendre compte en réservant vos billets d’avion! (ne faites pas comme nous…)

NB : La duchesse du 21ème siècle ne profite pas des châteaux de ses copains Aristos … pour la bonne raison qu’elle n’en a pas! Zut!

A noter : je ne suis pas une grande photographe (loin de là!) ainsi vous ne trouverez pas beaucoup de photos sur ce post hormis le strict minimum. Je préfère laisser la place aux photographes professionnels ou passionnés! Ainsi quand je n’emporte pas mon meilleur ami en vacances, les photos ne sont bonnes qu’à être montrées à nos parents (indulgents). Vous trouverez cependant sur la page Pinterest en lien ci dessous, toutes les photos illustrant les différents lieux dont je vous parle. Bonne lecture!

Cliquez ici pour le lien vers la page pinterest des photos !

*****

Tout d’abord un peu de chiffres ….

Budget pour deux adultes en Juillet 2015 pendant 8 jours

Trajets :

Vol A/R Lille – Porto à 315€ sur Ryanair incluant un sac en soute (très important vous comprendrez bientôt pourquoi…)

Train A/R Porto – Lisbonne à 74€ sur (site en Anglais)

Hébergement :

Porto : 3 nuits en appartement AirBnB pour 206€

Lisbonne : 3 nuits en appartement AirBnB pour 222€

Porto : dernière nuit en auberge de Jeunesse pour 50€

Excursions :

Nous n’avons fait aucune « excursion organisée » car il faut savoir que tout est très facilement accessible en train/tram/métro et bus. De nombreuses églises sont payantes et certains sites touristiques dont je vous parlerai plus bas.

Vie sur place (incluant les restaurants, visites, transports et  nombreux bars, bouteilles achetées et autres souvenirs…) : 380 € pour deux.

*****

PORTO, Nova de Gaïa et le Douro

http://www.artflakes.com/en/products/porto-portugal-2
http://www.artflakes.com/en/products/porto-portugal-2

Comme je le disais précédemment, le Portugal est sur le fuseau de Londres, ce que nous avions absolument pas remarqué quand nous avions réservé nos billets d’avion! Donc en ajoutant cette erreur de débutant et un petit retard de la compagnie aérienne, quand nous avions enfin récupéré notre sac en soute et étions prêts à prendre le métro pour rejoindre le centre ville de Porto, il était presque minuit…

Heureusement pour nous, notre hôte AirBnB (Carlos) a été extrêmement flexible et conciliant! Il est même venu nous chercher à la station de métro Trinidad pour nous éviter les 15 minutes de marche jusqu’à l’appartement.

Un hôte hyper accueillant donc qui a pris le temps de nous donner toutes les explications et conseils de locaux sur la ville.

Notre visite de Porto commença donc le lendemain matin et nous avons découvert que Porto était un tantinet vallonné*. A l’aéroport sont distribués des plans de la ville gratuitement. Pensez à en prendre un! Personnellement j’adore gribouiller sur mes plans, à tel point qu’à la fin du voyage ils sont tout déchirés…

* nous habitons à Lille, dans le nord de la France, donc à part nos magnifiques terrils tout est PLAT!

Pour notre première matinée nous avons déambulé, en direction du Douro que nous apercevions au loin, à la recherche de nourriture – les croissants feuilletés sont excellents et peu cher (environ 0.70€) – et d’un distributeur de billets. Nous avons pu répondre à ces deux besoins primaires sur Avenida dos Aliados.

Pas de visites prévues en matinée mais juste une ballade dans les rues, ruelles avec des arrêts aux différents points de vue sur le fleuve qui se succèdent avant d’arrivée au quartier Ribeira (classé au patrimoine mondial de l’Unesco).

Porto J1Ainsi je vous conseille de partir de la Igreja dos Carmelitas (magnifique façade en azulejos), de s’arrêter à Livraria Lello & Irmão (qui a inspirée JK Rolling pour Harry Potter), de remonter la Rua das Carmelitas, de monter (ou pas) en haut de la torre dos clericos, descendre la rua das Flores jusqu’au el Palacio da Bolsa (visites guidées en différentes langues) pour finir sur les quais de la Ribeira.

A noter : En face la libraire Lello, sur la Praça da Lisboa a été construit une structure hyper moderne qui abrite des restaurants et magasins et où on peut ramener son pique nique pour déjeuner! (voir ci dessous) Et juste après la librairie, vous pouvez remonter dans le temps en entrant dans un très beau magasin style 1900 au croisement avec la Galeria de Paris

20150722_173652Le quartier Ribeira est très animé et touristique. On peut marcher tranquillement le long du Douro, se laisser tenter par une petite ballade en bateau (compter 10€ pour 1h et attention aux heures de départ !), et rejoindre le superbe pont Luis I (construit par un disciple de Gustave Eiffel). En le traversant sur la partie basse de Nova de Gaïa, c’est de ce côté que se trouvent toutes les caves de Porto (voir plus bas pour les détails). De là remontez la avenida Ramos Pinto avec sa magnifique vue sur le quartier Ribeira juste en face et ses bateaux traditionnels. En arriver au bout de la rue, on peut y prendre le téléférique (5€) qui mène au Jadim do Morro et Mosteiro da Serra do Pilar.

Sans titreQuand vous y êtes, vous avez une vue magnifique sur Porto (particulièrement belle au coucher du soleil), retraverser le pont Luis I par le haut pour rejoindre la cathédrale (visite gratuite) qui ressemble à une forteresse austère de l’extérieur mais qui est magnifiquement décorée de dorures et azulejos. Empruntez les petites rues pour rejoindre la gare Sao Bento dans laquelle vous pouvez admirer une fois de plus les typiques azulejos ainsi que l’Eglise Saint Anthony Congregados.

De là vous pouvez remonter la Avenida dos Aliados vers la Camara do Porto et le Mercado do Bolhão (Ouvert du lundi au vendredi de 7h à 17h et le samedi de 7h à 13h). Il faut cependant noter que ce marché n’est plus ce qu’il était et que vous risquez d’être déçus.

Pour la fin de la soirée, installez vous pour un dîner et/ou boire un verre dans le quartier Vitoria. Les rues Das Carmelitas, Galeria de Paris et Candido dos Reies sont des rues très sympa et bien animées le soir avec son choix de restaurant, terrasses et pour certains bars, de la musique en Live. Cependant il faut noter que les portugais sortent tard et que l’ambiance commence réellement à partir de minuit jusqu’à l’aube.

Pour la deuxième journée, vous pouvez profiter des plages à proximité de Porto. Certaines sont facilement accessibles en transport en commun comme  celle de  Matosinhos Sul (métro ligne A). Il s’agit d’une simple plage (gratuite) avec un littoral un peu trop bétonné selon moi.

Malheureusement les plages autour de Porto ne sont pas réputées pour être très belles (et l’eau est fraîche!) mais si vous pouvez faire un peu de route, je vous conseille de vous référer à l’article du site suivant qui indique quatre plages aux alentours de Porto.

Sinon, vous pouvez envisager une excursion d’une journée pour allée plus haut dans la vallée du Douro où est fabriqué le Porto

  • soit en bateau avec un tour opérateur,
  • soit en louant une voiture (un peu court sur une journée)
  • soit en prenant le train qui longe le fleuve jusqu’à Pinhao

La troisième journée, prenez le train à Sao Bento  – ou à Campanha car peu importe votre ticket le trajet de Sao Bento- Campanha est inclus – jusqu’à Lisbonne Oriente (durée 3h30).

Les tickets peuvent être achetés au guichet sur place ou sur le site (en Anglais). Il y a deux tarifs : le non échangeable/non remboursable à 30€ A/R ou le échangeable/remboursable à 44€ A/R.

A notre arrivée à Lisbonne nous avons été pris de court par la raideur des rues. Bien sûr nous avions choisi notre appartement dans le quartier animé du Bairo Alto, ce qui n’a pas franchement aidé avec nos gros sacs à dos, mais nous avons tout de même réussis à rejoindre Nuno dans notre petit nid douillé en prenant le métro de la gare jusqu’à l’arrêt Chiado. Encore une fois, un excellent accueil de notre hôte airBnB qui nous a pris son temps pour nous aider à organiser nos quelques jours et nous donner toutes ses meilleures adresses locales.

Nous avons donc passé notre après midi à découvrir Lisbonne …

c36d6e88958f1b70e50ce0c55d905c06Lisbonne, Belem, Sintra :

Du Bairo Alto, descendez vers Cais do Sobre en vous arrêtant au Miradouro de Santa Catarina. Arrêt indispensable au meilleur glacier (maison!) de Lisbonne : Gelato Davvero – Praca De Sao Paulo. (2.50€ le pot de glace avec autant de parfums que l’on veut! Miam!) Non loin vous trouverez des rues dont le sol est peint en rose! Il s’agit de l’ancien quartier fréquenté par les prostituées et les drogués. La mairie a fait « le grand nettoyage » et pour marquer ce lieu, où même les Lisboètes refusaient d’aller, avec une note plus positive, ils ont peint les pavés en rose.  

Remontez le quai jusqu’à la splendide Praça do Comércio. Cette place était considérée comme la porte d’entrée de Lisbonne et devait montrer au monde la puissance de la ville. De là passez sous l’arc de triomphe et baladez vous Rua Augusta vers la Praça Rossio où vous avez une belle vue sur le Castello Sao Jorge. (En vous retournant vers la Praça do Comércio vous aurez une magnifique perspective!) En chemin vous apercevrez  l’Ascenseur de Santa Justa  qui mène au Bairo Alto. En continuant derrière l’opéra vous longerez la belle gare Rossio jusqu’à Elevador da Glória qui se trouvera sur votre gauche. Il s’agit en fait d’un très vieux tram tagué. (attention! ayez impérativement votre carte de métro chargée avec un ticket sinon la montée vous coûtera 3.50€ par personne !) De là vous arriverez dans Jardim de São Pedro de Alcântara avec une très belle vue sur tout Lisbonne. Vous pouvez également allez boire un verre sur la terrasse panoramique The Insólito de l’auberge de jeunesse The independente (Terrasse souvent bondée, il est préférable de venir tôt pour avoir une place!) sinon vous pouvez trouver une multitude de bar sympa dans les rues animées reconnaissables par leurs guirlandes de fanions. Pour écouter du Fado sans payer une fortune (ne sachant pas si vous allez aimer) aller au bar Mascote da Atalaia dans la Rua da Atalaia. Ils ont un excellent Moscatel (Muscat au bon goût d’agrumes) et vous pouvez y écouter du Fado tranquillement en y dégustant un bon repas.

lisbonneLa quatrième journée, attrapez une Pastel de Nata à emporter dans une Pasterias (elles ne sont pas comestibles qu’à Belem!  lisbonne 2

Nuno nous avait conseillé celles de la Pasterias Biju- Rua do Loreto à moins de 1€) et prenez le tram 28E direction Martim Moniz à l’assaut du quartier de l’Alfama, de ses bâtisses typiques et petites rues escarpées.

Arrêtez vous au Feira da Ladra, littéralement « Marché des voleurs », visitez le Castello Sao Jorge (très longues filles d’attente pour avoir des places), ne manquez pas la Casa dos Bicos et retournez à la Praça do Comércio pour prendre le tram 15E direction Belem!

Belém se trouve à une 20ène de minutes de Lisbonne et est donc très facile d’accès. Le tram vous dépose juste en face du cloître des Jeronimos. Il faut absolument entrer dans l’église dont l’entrée est gratuite et si le cœur vous en dit, vous pouvez visiter le musée qui se trouve dans le cloître. En face vous pouvez traverser les jardins jusqu’à la Tour des découvertes, qui célèbre les grands navigateurs portugais, et qui fait face à la mer. Au pied de celle ci vous verrez une fresque au sol qui représente une mappemonde.20150725_171206

De là vous pouvez remonter vers la fameuse Tour de Belém, symbole de cette ville, qui avait été érigée pour protéger le monastère des Hiéromytes.

N’oubliez pas de goûter à la fameuse : Pasterias de Belém de la pâtisserie éponyme. La fille d’attente peut être dissuasive mais c’est un must do!

Au retour, je vous conseille de vous arrêter au LX Factory au pied du Pont de Vasco de Gama / de 25 Abril qui est une réplique  du Golden Gate de San Francisco. Ces anciennes usines ont été reconverties en magasins, restaurants et bars où l’ambiance est particulièrement festive tard le soir.

Pour un beau point de vue sur la ville de Lisbonne, vous pouvez monter jusqu’au Cristo Reis en prenant un ferry de Cais do Sobre puis un bus qui mène au pied du Cristo Reis (2.90€ de ferry + 1€ de bus). De là vous pouvez monter sur la statue (pour 5€).

Pour la cinquième journée, prenez le train suburbain de la gare Rossio jusque Sintra (4.30€ en A/R) à 50kms de la ville. C’est une jolie petite ville avec quelques pépites architecturales nichées dans une végétation luxuriante dont :

  • Quinta de la  Regaleira : c’est un palais qui est le résultat de la folie des grandeurs d’un millionnaire franc-maçon. (6€ par personne) La visite des jardins et du palais sont à faire absolument. Pas besoin de prendre le bus, une petite marche agréable y mène depuis le centre ville de Sintra en 15 minutes.
  • Palais national de Pena : c’est la seconde résidence royale de la ville. L’édifice se caractérise par ses couleurs vives et son côté un peu « palais d’Aladdin ». Pour 7.5€ vous pouvez visiter le parc et aller jusqu’aux portes du Palais. Vous pouvez aussi prendre un supplément pour aller sur les terrasses du Palais ou visiter le palais en entier. Le palais est très joli à voir de près, mais le parc ne vaut pas le détour selon moi.
  • Castelo dos Mouros : seuls éléments intacts de la construction Maure du XIVème siècle. Du haut des murailles, on peut apercevoir le Palais national de Pena. En y allant en fin de journée, les murailles sont nichés dans la brume avec un air de murailles de Chine. (8€ par personne)

Vous pouvez apercevoir les murailles du Castelo dos Muros et le Palais national de Pena dans le train, ils semblent flotter sur les collines autour de la ville.

  20150726_121444

En arrivant, profiter de visiter le centre ville avec son Palais national facilement reconnaissable avec ses deux cheminées coniques blanches qui lui donnent une forme singulière et en font un symbole de la ville. N’oubliez pas également d’y acheter de quoi manger avant d’aller à la Quina de la Regaleira, car là bas vous ne pourrez manger que dans les jardins du palais. Certes c’est un beau cadre mais le prix s’en ressentira.

20150726_164148

Prenez ensuite le bus qui fait le circuit vers le palais de Pena et le Castelo dos Muros. Arrêtez vous d’abord au Palais de Pena, de là vous n’aurez qu’une route à traverser pour rejoindre l’entrée du Castelo. Si vous êtes de grands randonneurs, vous pouvez en effet décider de marcher jusqu’au Palais mais je vous le déconseille. A mon humble avis, la marche vous épuisera et ne vous permettra pas de profiter de vos visites qui seront elles mêmes bien assez physiques! D’autant plus que le bus ne coûte que 5€ par personne. Après ce condensé de Sintra, vous pouvez rejoindre tranquillement Lisbonne pour y passer votre dernière soirée et explorer les bars du Bairo Alto dont un qui organise des concerts gratuits de Fado!

Ce sixième jour, sera votre retour en train jusque Porto. Pensez à prévoir large afin de rejoindre la gare Oriente qui est pas mal éloignée du centre. Si vous avez un peu de temps à perdre, sortez de la gare pour rejoindre le centre commercial qui se trouve juste en face. Cela vous permettra de faire quelques achats et surtout de jeter un coup d’œil à l’architecture originale de la gare.

Arrivée à Porto par la gare Sao Bento pour rejoindre Nova de gaia par le haut du Pont Luis Ier soit en marchant soit en prenant le métro jusqu’à General Torres. De là un dernier effort vous mènera à Hostel GaiaPorto.

Cette petite auberge de jeunesse a la particularité d’être tenue en famille et d’être la maison de cette famille. Une atmosphère toute particulière donc pour ce petit havre de paix décoré avec goût et ses nombreuses terrasses où nous avons pu déguster le verre de Porto offert par le gérant. Nous avons été très agréablement surpris en découvrant notre chambre très propre et bien aménagée. Nous n’y avons malheureusement passé qu’une seule nuit. Sachez aussi qu’ils organisent tous les soirs des dîners avec les clients qui le souhaitent pour une somme très raisonnable. Le soir où nous y étions, il s’agissait de 10€ pour un menu complet incluant les boissons et le dessert. Nous avons aussi était très bien conseillé sur les dernières activités que nous souhaitions faire. Ainsi ils n’ont pas hésité à appeler les compagnies qui font les croisières sur le Douro pour vérifier que celles ci s’arrêtent à 17h. De plus, nous avons pu y laisser nos bagages pour profiter de notre dernière demi journée (le septième jour)

Pour repartir à l’aéroport, il suffit de reprendre le métro à Général Torres, de changer de ligne à Trinidad pour rejoindre l’aéroport et  de profiter de l’attente pour rêver à sa prochaine destination…

Note sur Lisbonne : Vous risquez de vous faire assez régulièrement accoster par des vendeurs de drogue dans les rues de Lisbonne (en journée comme en soirée) en particulier sur la Praça do Comércio et dans les rues animées du Bairo Alto.

Même si c’est particulièrement énervant à la longue sachez que vous ne risquez rien et que vous n’avez pas une tête de drogués ! La consommation de drogues étant dépénalisé au Portugal, les vendeurs à la sauvette ont proliféré en espérant augmenter leurs marchés avec les touristes de passage… Autant vous y préparer car c’est plutôt déconcertant les premières fois. 

***

Petite note sur les caves de Porto :

http://www.lesvinsdeporto.com/comment-deguster-les-vins-de-porto/
http://www.lesvinsdeporto.com/comment-deguster-les-vins-de-porto/

Personnellement nous avons goûté dans 3 différentes caves de Porto sans jamais n’avoir eu à payer les « droits d’entrée » que les vendeurs de tickets de bateau vous promettent! Il est vrai que de plus en plus de caves de Porto font payer leurs dégustations mais il faut sortir des sentiers battus pour trouver les pépites!! Voici notre sélection :

  • Augusto’s : J’avoue qu’il s’agit d’un pur hasard! Lors de notre première journée à déambuler à nova de Gaïa nous tombons sur un homme qui distribue des tracts pour cette cave qui vient d’ouvrir et nous propose une visite gratuite. Ni une ni deux, nous voici qui le suivons dans une petite rue avec d’autres personnes. Nous avons eu le droit comme promis à une visite très intéressante qui nous a permis de mieux comprendre comment le Porto est fait et quelles sont les différences entre les Portos. A la fin de la visite nous avons pu goûter 3 verres de porto blanc et 3 verres de porto rouge qui étaient bien servis en quantité. Nous avons appris (ce qui nous a été confirmé par la suite) que quasiment toutes les caves sont maintenant possédées par des sociétés anglaises ! C’est avec plaisir que nous avons acheté une bouteille de porto blanc (9 ans je pense) pour 19€. Ils nous ont même offert un verre de Porto Blanc 20 ans d’âge qui était excellent mais celui ci coûtait bien plus cher…
  •  Calem : Cette fois nous avons reçu ce voucher lors de notre balade en téléférique le premier jour. Nous l’avons gardé puis utilisé à notre retour à porto. Nous avons pu y goûter un porto Rosé que j’ai beaucoup apprécié. Le point positif était qu’il y avait un « concert » gratuit de Fado dans la salle de dégustation. Clairement pas de la même qualité que celui que nous avons entendu à Lisbonne mais c’est toujours agréable.
  • Real Companhia Velha :  cette cave nous a été conseille par notre Hostel car je cherchais désespérément à acheter une bouteille de Moscatel, un type de muscat que j’avais goûté à Lisbonne. Nous voilà dans cette belle cave dans laquelle nous avons beaucoup aimé nous retrouver dans les sous sols immenses à déambuler entre les tonneaux en chêne. S’ensuivit une dégustation de 2 portos : un blanc et un rouge. Ensuite nous avons rejoint la boutique avec notre petit groupe où j’ai demandé, sur les conseils de ma guide, de goûter le Moscatel. Cela n’a pas posé problème et j’ai pu avoir les explications directement afin de comprendre pourquoi il n’avait pas du tout le même goût qu’à Lisbonne. (les raisins à Lisbonne sont plus gorgés de soleil qu’à Porto donc le « muscat » n’a pas un goût d’agrumes aussi significatif!) J’en ai tout de même pris une bouteille pour 6€.

Maintenant vous comprenez sûrement pourquoi il m’était indispensable de prendre un sac en soute! Il aurait été trop dommage de ne pas pouvoir repartir avec ces produits traditionnels du terroir Portugais et de participer à l’économie locale des caves!

N’oubliez pas de visiter la page Pinterest pour avoir toutes les photos se rapportant aux endroits que je cite! N’étant pas une grande photographe, je préfère laissez faire les passionnés !

Cliquez ici pour le lien vers la page pinterest des photos !

En espérant que vous avez aimé ce long *trop long* billet et que vous êtes prêts à boucler vos valises pour découvrir ce beau pays! Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter !

Obrigado!

20150727_203056Prochainement : La Duchesse Voyage … en Irlande !

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Duchesse Voyage … au Portugal ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s