La duchesse s'Expatrie!

La Duchesse s’Expatrie : Bilan des 3 mois!

Voici un peu plus de 3 mois que nous avons quitté les doux pâturages de l’hexagone et commencé notre petite vie à Guelph. Si tout est loin d’être facile tous les jours, nous avons eu 3 grosses difficultés depuis notre arrivée: forfait téléphonique, achat de voiture et banque! (pas forcément dans cet ordre)

prise-de-tete

 

Alors si je peux vous décoder 2/3 trucs et aider de futurs expatriés dans cette jungle canadienne… je me lance!

Le forfait téléphonique

Alors, dans mon bilan des 1 mois le forfait téléphonique avait été scratché de la « to-do list » assez rapidement à Montréal. Cependant  comme je trouvais que je payé un peu cher vu mon utilisation minime (pour ne pas dire inexistante) j’ai eu « l’excellente » idée de changer mon forfait Fido à $35 pour celui à $25 en m’auto congratulant de mon intelligence! La seule différence que j’avais cru décelé étant l’absence de forfait « data » (joli petit nom de l’internet).

facture-mobile-837x558

Mon premier mois suivant ce changement ne fut pas particulièrement passionnant niveau rencontre amicales comme nous étions en help X donc je n’ai vu aucune différence et j’ai bien reçu ma facture de $25+tax. Jusque là tout va bien, le problème s’est posé le mois suivant avec les recherches de boulot et nombreux entretiens téléphoniques et une belle facture fin de mois de $150.

Pour cela il faut fallait connaître 2 subtilités qui pour moi relèvent un peu de l’âge de pierre avec nos forfaits français à 15€ tout inclus. Au Canada:

  • Les minutes sont décomptées de ton forfait pour les appels sortants ET ENTRANTS ET QUAND TU APPELLES TON REPONDEUR. Donc en 3/4 entretiens téléphoniques tu as grillé tes 100minutes de communication.
  • Les forfaits sont « canada-wide » ou « local ». Le problème dans mon cas était que j’avais change pour un forfait Local sans m’en rendre compte ce qui était une très mauvaise idée car voici le casse tête:
  • avec ma nouvelle adresse à Owen Sound au moment de mes entretiens, mon Local s’applique aux numéros de Owen Sound et ses environs
    • Mon numéro étant un numéro Montréalais en 514, quand j’appelles ma boite vocale elle est « localisée  » a Montréal
    • Quand je passe et reçois des appels pour des boulots à Guelph, je suis aussi en longue distance

Résumé de la situation: F**K. Alors Fido m’a gentillement offert $15 mais bon le mal était fait.

Mon conseil : Lisez bien les détails du forfait surtout si vous projetez de chercher du boulot! Si vous voulez juste avoir un numéro de secours, je vous recommande le forfait prépayé « à la minute »(Fido encore pour nous) où vous devez payé $10 pour une validité de 30 jours. Les appels et sms envoyés sont décomptés 40c/minute Locale et 30c/sms. Complétement suffisant si vous avez une utilisation basique. En plus pas de mauvaise surprise, quand votre forfait est vidé , vous devez recharger. Ca vous rappelle pas des souvenirs d’adolescence? Moi si!

Les mystères bancaires

Alors je ne sais pas pour vous mais personnellement je déteste les crédits si ce n’est pour des gros achats type maison, voiture…donc forcément quand notre banquier à notre arrivée nous a parlé de carte de crédit (avec paiement d’intérêt…) j’ai fait un gros blocage et nous avons donc pris une carte de débit avec un forfait de transactions illimitées.

Je pensais avoir trouvé la situation idéale jusqu’à ce qu’on veuille louer une voiture et que j’apprenne qu’ils n’acceptent QUE la carte de crédit. Ma grosse erreur était de résonner en bonne petite française « le crédit c’est mal »… et d’oublier que nous sommes dans une culture Nord Américaine où le crédit est roi! En effet ici, tu dois te « construire » ton historique de crédit pour que le jour où tu veuilles faire un emprunt, les banques sachent que tu es un bon payeur!

credit-score-175x103

Petit décodage (Ceci s’applique pour la plupart des banques canadiennes, moi je n’en ai essayé qu’une)

  • Carte de débit : c’est un peu notre prélèvement immédiat. Tant que tu as des fonds sur ton compte tout va bien mais dès que tu es en négatif tout se bloque. Pas de découvert autorisé… ces cartes sont gratuites.

 

  • Carte de crédit: les gens ici l’utilisent de différentes manières mais grosso modo on peut le comparer à notre prélèvement différé. Si tu achètes ce petit pull qui te fais envie le 1er jour du mois, la banque te prête l’argent pour ton achat. Tu as 21 jours pour rembourser la banque. Passé ces 21 jours des frais s’appliquent (nos agios on va dire) par jour de « dérapage ». La banque se sert de ça pour voir si tu payes rapidement tes dettes et que tu suis tes dépenses. Si tu es sans cesse à crédit, tu auras un mauvais score ce qui pourra influencer plein de choses. Pour un gros achat mais pas seulement. Par exemple, quand tu veux louer un appartement via agence, ils étudient ton « credit score » de même pour ton assurance voiture. Tu as des cartes de crédit gratuites et d’autres avec une cotisation mensuelle selon plein de programmes de fidélité (cashback…), par exemple moi j’ai pris la Scotia Momentum sans frais avec 1%cashback sur tout mes achats. Bien sûr pour pouvoir prétendre à une carte de crédit il faut avoir un travail!

 

  • Les comptes bancaires: l’ouverture d’un compte bancaire est gratuit, ce qui est payant c’est le forfait de transactions choisi. Une transaction ça peut être résumé par chaque fois que tu as besoin de ton conseiller pour quelque chose : dépôt de chèque, virement… et tout achat avec ta carte de débit ! sachant que tu peux quasi tout faire en ayant un accès à ton compte en ligne. Normalement les retraits dans les distributeurs de ta banque ne compte pas en transaction mais dans les autres banques ou les ATM oui! (sans compter les frais supplémentaires qui s’appliquent). En gros la plupart des banques te proposent d’office le package tout illimité mais c’est pas forcément nécessaire si tu sais bien gérer ton compte en ligne. Par exemple, le « basic banking » de ScotiaBank comprend 12 transactions par mois pour $3,95+tax alors qu’un forfait illimité « scotia one » coute $14,95+tax ! 12 transactions est largement suffisant si tu as une carte de crédit et que tu n’utilise ta carte de debit qu’au cas ou…

 

Les petits pièges et astuces:

  • Ne jamais retirer de l’argent à un distributeur avec ta carte de crédit.
  • Les chéquiers sont payants et largement inutiles. n’en commandez pas!
  • Si vous avez peut de manquer la deadline des 21 jours de votre carte de crédit, faites un versement de votre compte bancaire sur votre « compte » carte de crédit et/ou connectez vous toutes les 2 semaines pour réapprovisionner quand votre salaire arrive.
  • Éviter les virements internationaux longs et couteux (frais de votre banque française + de votre banque canadienne  + taux de change). Privilégiez les banques en ligne française aux  cartes de crédit gratuites qui ont des partenariats avec des banques étrangères. Par exemple : Hello Bank partenaire de ScotiaBank – les retraits dans les distributeurs dont gratuits et seul le taux de change est facturé.
  • Demandez à votre banque canadienne leur programme « nouveaux arrivants ». Par exemple je reçois $150, 90jours après l’ouverture de mon compte Scotia One (illimité). L’année dernière ils offraient 1 an de cotisations gratuites.
  • Si vous devez payer votre loyer via « email transfer » (très courant entre particuliers), souvenez vous qu’il y aura $1 de frais à chaque virement peut importe votre forfait de transactions!

 

Acheter sa tuture et l’assurer

Apres 3 mois de galères entre vélos, taxis, covoiturages et bus… on rêvait de ce jour où nous serions les heureux propriétaires de notre petite tuture! Autant dire qu’on a été à deux doigts d’abandonner vu le casse tête que ça a été! Mais rassurez vous, j’ai tous les conseils pour que ça soit beaucoup plus simple pour vous!

Gib_20080303_Tuture2

Première obligation si vous voulez acheter une voiture: l’échange de permis

Alors je commence par cela pour que vous n’ayez pas à faire comme nous à se faire Fedexer (nouveau verbe) vos petits papiers roses et à courir au Drive Test pour y être à l’ouverture (c’est comme la Secu, c’est obligatoire si tu veux pas y passer ta journée)

  1. Le permis international peut être utilisé entre 6 et 12 mois (en fonction des provinces) uniquement si vous louez une voiture
  2. En cas d’achat seul un permis provenant de la province sera accepté (le numéro du permis est indispensable pour éditer les plaques d’immatriculation)
  3. Seul le permis national (notre beau papier rose) peut être échangé. Le permis international n’est PAS considéré comme valide.
  4. Un relevé d’information intégral ORIGINAL tamponné par la préfecture sera demandé. Celui ci doit stipuler le nombre de points que vous avez et la date de délivrance de votre permis. INUTILE de demander celui qui stipule toutes les infractions si vous avez récupéré tout vos points.
  5. En fonction de la date d’obtention de votre permis, vous aurez un permis G1, G2 ou G. Le permis G étant un permis « complet ». C’est celui qu’il vous faut pour l’assurance. Mon mari et moi avec 9 et 13 ans de permis, on a pas eu de problèmes mais si vous avez un permis de moins de 5 ans je vous conseille de perdre du temps et d’appeler Service Ontario (ils sont plus rapides à répondre que Drive Test).
  6. Votre permis rose sera gardé par l’administration canadienne et probablement détruit.

Dans le principe ca dure 30 minutes maxi où vous remplissez des papiers, faites  un test de vue, petite photo et repartez avec un exemplaire papier en attendant que votre permis arrive par la poste. Sans oubliez le paiement des frais administratifs ($81,50 en 2016).

Deuxième étape : renseignez vous sur l’assurance

Je sais que ça peut paraître bizarre mais quand vous recevrez vos premiers devis vous me remercierez (surtout en Ontario). Certaines provinces ayant des assurances provinciales et les coûts variant du simple au double en fonction des provinces, je vais juste vous parler de ma petite expérience en Ontario.

  1. Choisissez un type de voiture et année que vous pourriez acheter en vous basant sur les annonces en ligne.
  2. Avec votre permis canadien, vous serez considéré « jeune conducteur », ce qui est très mauvais! Beaucoup d’assurances n’acceptent  les années d’expérience qu’au Canada et USA. Je n’ai trouvé qu’une seule assurance qui accepte mes années en France et c’est Scotia Insurance (celle de ma banque). Il y en a peut être d’autres, à vous de creuser en fonction de votre province.
  3. Pour faire reconnaître vos années de conduite en France, il vous faudra
    • Le relevé intégral de la préfecture (un scan suffit). Si vous avez récupéré tout vos points ne demandez pas le détail de toutes vos infractions et amendes reçues. Toute amende de moins de 3 ans sera comptabilisée dans votre profil même si vous avez tout vos points.
    • Une lettre de votre assurance détaillant le nombre d’années assuré et tout sinistre de moins de 5 ans.
    • A noter: au Canada il sont très regardant sur les amendes, particulièrement les excès de vitesse. Notre dossier a été refusé par l’assurance car nous avions chacun eu un excès de vitesse dans les 3 dernières années!
  4. Vous pouvez faire appel à un « broker » (courtier en assurance) en ligne ou dans une agence.
  5. Les détails de la voiture sont très important (nombre de roues motrices, pneus hiver, année …)
  6. Le nombre de kilomètres prévus à l’année semblent peu important (valable pour MON assurance) comme c’est la première année. J’ai donne 15 000kms.
  7. Comme pour la France, si vous achetez une vieille voiture, choisissez plutôt l’assurance au tiers ($1 000 000 third party liability en Ontario).

Alors si je vous conseille absolument de vous renseignez pour l’assurance avant c’est que nous avons eu une très mauvaise surprise de notre côté. J’avais fait un devis pour un PT CRUISER 2006 qui nous intéressait bien à Scotia Insurance. Le devis reçu, en prenant en compte nos 9 et 13 ans de conduite en France au tiers, était de $1064/an. J’étais plutôt soulagee sachant  que l’assurance est hyper chère en Ontario.

Finalement nous jetons notre dévolu sur une Mazda Tribute de 2006. Au téléphone, je rajuste le devis pour $840/an (mêmes conditions). Tout va bien, je me vois déjà au volant de ma voiture…j’envois notre dossier à l’assurance et je les rappelle 48heures après n’ayant pas eu de nouvelles (le rdv avec le garagiste est prévu le surlendemain). La j’apprends que notre dossier est refusé car nous avons eu chacun une amende dans les 3 dernières années. Branlebas de combat pour trouver une nouvelle assurance. Aucune ne veut reconnaître nos années en France et toutes me précisent que dans tous les cas avec une amende nous sommes étiquetés « conducteur dangereux ». Les devis en jeunes conducteurs oscillent entre $2400 et $2800/an au tiers…

Autant dire qu’on a failli dire adieux à titine avant même de l’avoir eu. Finalement j’ai réussi à négocier avec Scotia pour ne pas prendre en compte nos années en France et on s’en sort avec $1700/an. Ca reste quand même une petite fortune mais le prix de l’autonomie… réalisable parce que nous travaillons tous les deux, donc renseignez vous bien et blindez votre dossier!

Troisième étape: choisissez Titine

Alors la je ne m’inventerai pas de connaissances que je n’ai pas car je n’y connais rien en voitures! Ma chère moitié non plus d’ailleurs donc nous étions un peu a l’aveugle. Voici ce que j’ai appris:

  1. Deux types d’annonces
    • Les voitures certifiées c’est  a dire contrôlées et immatriculées par le garage et prêtes a rouler.
    • Les voitures « As Is », vendues en état qui ne pourront être immatriculées qu’une fois la certification obtenue. Dans ce cas vous ne pourrez pas repartir au volant de celle ci. Elles ne sont pas assurables. Elles seront livrés dans un garage par le vendeur
    • N’y connaissant rien et n’ayant pas de connaissances « mécano » a solliciter, nous avons choisi l’option certifiées.
  2. Dans le cas des voitures certifiées, elles seront contrôlées une fois qu’un acheteur sérieux se présente. vous devez donc bien faire le tour de la voiture et mentionner (noter) au vendeur les problèmes. Faites absolument un test de conduite ! Si c’est refuse par le vendeur : Fuyez! pour nous aider nous avons utiliser ce site ici et les conseils d’auto trader. Sachez que vu les hivers qu’ils ont, la rouille est quasi obligatoire si la voiture est stationne a l’exterrieur. Verifiez cependant que celle ci n’a pas completement rongee le pot d’echappement …
  3. Demandez de verifier le « car check ». Les garages le fournissent gratuitement normalement et cela vous permet de vous assurer que la voiture n’a pas ete dans un gros accident ou hypothequee!
  4. Verifiez sur le site Edmunds pour les avis d’utilisateurs, la valeur moyenne du vehicule et les problemes connus sur ce vehicule (rappels fabriquant…)
  5. Lisez attentivement les obligations du vendeur et de l’acheteur. Ici pour l’Ontario et pourquoi pas cette petite infographie.
  6. Pour négocier vous pouvez jouer sur différents leviers. Dans notre cas les deux majeurs:
    • Boite Manuelle très peu apprécié au Canada
    • Paiement comptant
  7. Gardez bien a l’esprit les 13% de taxes et les frais de plaques d’immatriculation ($125 dans notre cas – Ontario 2016) en sup du prix affiché
  8. Les plaques d’immatriculation appartiennent au propriétaire et non a la voiture. Quand vous vendez la voiture, vous récupérez les plaques. Le cout de  l’immatriculation doit être paye tous les ans a la date d’anniversaire du PROPRIÉTAIRE. Ce cout n’est pas au prorata. N’achetez donc pas une voiture à quelques mois de votre anniversaire … Et si vous etes a deux, choisissez bien le « proprietaire » avec la date d’anniversaire la plus eloignee. Dans notre cas, mon cher mari etant ne en Novembre et moi en Mai, je suis l’heureuse proprietaire officielle !
  9. Si vous avez achetez un « lemon » (maniere de dire que vous avez achete une voiture pourrie sans le savoir), renseignez vous sur vos droits ici.

Voila l’etendu de mes connaissances et conseils dans le domaine automobile au Canada …

 

En esperant vous epargner certaines prises de tete et si vous avez des questions, je serais ravie de vous repondre dans la limite de mes capacites !

See ya !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s